Préparation aux situations d’urgence : la catastrophe de Dunrobin
September 16, 2021 Par James Patterson

Dernière mise à jour Wednesday, May 13, 2020 1:53AM UTC

Le 5 octobre, 2019, des membres du conseil du district fédéral ont participé à un exercice de fausse catastrophe à Pinhey’s Point, à Dunrobin. Ils ont été joints par la Garde côtière auxiliaire canadienne, l’association Sauvetage bénévole Outaouais, l’association Civilian Aviation Search and Rescue, l’Armée du Salut, le Service d’urgence radio amateur et Team Rubicon. Un second exercice mis sur pied par les organisateurs du Québec a eu lieu simultanément de l’autre côté de la rivière.

Cet exercice de simulation donnait suite à un tremblement de terre d’une magnitude de 6,4. Plus particulièrement, l’exercice de Dunrobin simulait une opération de recherche et sauvetage visant à trouver des campeurs qui manquaient à l’appel dans l’arrière-pays. Des ressources de tous les organismes ont été mobilisées afin de procéder à des opérations de recherche et sauvetage au sol, dans les airs et sur l’eau afin de retrouver 25 personnes manquantes et blessées.

Plus de 380 bénévoles ont participé à ce scénario. Michel Doré, coordonnateur national de la gestion des situations d’urgence pour ASJ, a dirigé l’exercice pour l’Ontario et le Québec. Il est félicité pour les efforts qu’il a déployés non seulement dans le cadre de cet exercice, mais également lors des cinq exercices précédents qu’il a dirigés au Québec. Ceux-ci avaient pour but d’améliorer notre préparation aux situations d’urgence en cas de catastrophe naturelle. Félicitations à Michel et à tous les bénévoles qui y ont participé!

Contactez-nous

James Patterson

400-1900 City Park Drive
OttawaONK1J 1A3
Canada

613-236-1283 jennifer.gough@sja.ca